Je ne suis jamais revenu, je ne reviendrai pas.

Je ne suis jamais revenu, je ne reviendrai pas.

Le temps a tout emporte, sinon des flammeches de souvenirs, qui crepitent en se consumant. Nous rentrons de l’ecole. Maman rit a toutes les eclats. Elle sautille dans une marelle dont j’ai trace les limites a la craie. Je lui tiens mon tour, imite ses mouvements, avec des gestes gauches. Avec ce don qu’elle m’a transmis, je la previens et je la sauve des noires intentions du monde. Mais je n’etais pas la, di?s qu’il le fallait. J’suis parti avant que nos hordes barbares ne se dechainent. A quoi donc aura servi que je vive ?

Premier roman ecrit par l’auteur, ce livre, “les mauvaises pensees” a obtenu le Prix Wiso en l’an 2000.

Read more